Aliou Bah : « C’est l’Etat qui tue et se moque des victimes»

En marge de l’appel lancé par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), invitant ses partisans à rester à la maison, le président de l’organe provisoire du MODEL, Aliou Bah a fait une déclaration. En substance, il dénonce les dérives du pouvoir et déclare que le FNDC reste déterminé jusqu’au bout. Lisez

«  L’autorité de l’Etat n’est légitime que dans le respect de la loi. Le monde entier sait ce qui se passe en Guinée. C’est l’Etat qui tue et se moque des victimes et leurs familles en refusant de rendre justice. La garantie d’impunité encourage les criminels qui sont souvent d’ailleurs récompensés par des postes et argent. Sinon comment comprendre qu’il y ait plus de 130 morts sans aucun résultat d’enquête encore moins une sanction disciplinaire, administrative ou pénale. La justice politique du régime d’Alpha Condé n’est prompte que pour dérouler l’agenda de ses intérêts personnels et égoïstes. Elle est simplement un instrument de règlement de comptes. C’est pourquoi le FNDC ne sera impressionné ni par la tonne des communiqués ni par les menaces d’un régime qui gouverne par la violence, la corruption, la haine, la manipulation et le mépris des lois. Nous avons tout compris et nous restons déterminés jusqu’au bout au prix de nos vies. »

Demba Sidiki

Comments are closed.