Campagne électorale : La HAC déplore la tenue de discours « de haine et d’incitation à la violence »

Dans le cadre du déroulement de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, la HAC demande une nouvelle fois, aux acteurs impliqués, à œuvrer pour le succès du processus électoral en cours.

« La HAC constate avec préoccupation et déplore la tenue de discours de haine et d’incitation à la violence. La HAC, soucieuse de voir une campagne électorale sans violence et une période post-électorale apaisée, demande aux médias de privilégier la préservation de la paix et de l’unité nationale », lit-on dans le communiqué publié ce samedi 3 octobre 2020.

La Haute Autorité de la Communication invite par ailleurs les acteurs des médias à plus de « professionnalisme, de responsabilité et de civisme ».

« La HAC invite les médias guinéens à un traitement équitable, impartial et objectif des candidats en lice. Elle leur demande de contribuer, par un travail professionnel et exemplaire, à la transparence et au succès du processus électoral ».

A l’ensemble des acteurs politiques et à tous les usagers de la communication, elle demande de faire « preuve de retenue pendant cette campagne, en s’interdisant tout discours susceptible de porter atteinte à l’unité nationale ».

Marliatou Sall

Leave A Reply