La mission conjointe, tacle le FNDC: «Toutes les questions liées à un troisième mandat ont été dépassées»

A l’issue de leur séjour de travail de deux jours à Conakry, les émissaires de la mission conjointe CEDEAO-UA-ONU, ont animé un point de presse, hier vendredi 2 octobre, dans un espace hôtelier de la place.

Interrogée sur sa rencontre avec les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), Shirley Ayorkor Botcheay, cheffe de mission et ministre des Affaires Etrangère de la République du Ghana, également, présidente du Conseil des ministres de la CEDEAO, a sans ambiguïté, déclaré ceci:

« On a rencontré le FNDC hier, ils nous ont soulevé leur préoccupation. À ce niveau vous êtes à deux semaines des élections, nous pensons que toutes les questions liées à un troisième mandat ont été déjà dépassées. La Cour constitutionnelle a accepté la candidature de tous les candidats. C’est connu par tous les citoyens de la Guinée. Donc, ce qui reste c’est aux citoyens de la Guinée d’aller voter et choisir leur leader. Je pense qu’à ce niveau, la situation a été déjà dépassée. C’est aux citoyens de faire leur choix par rapport aux candidats. Donc si cette affaire de troisième mandat est un problème pour eux, ils peuvent utiliser le vote pour s’exprimer par rapport à cela. Donc je pense qu’on doit regarder de l’avant par rapport à cela. Alpha Condé a été très clair. Il nous a laissé comprendre qu’il n’encourage aucune forme de violence. Donc, il est engagé à organiser une élection paisible ».

Propos recueillis par Amadou Tidiane Diallo

Leave A Reply