Moussa Solano : « il faut qu’on apprenne à respecter nos institutions »

Depuis le lendemain du scrutin du 18 octobre dernier, la Guinée continue d’enregistrer de violences.

Moussa Solano, ancien ministre de l’Administration a, comme beaucoup d’autres, appelé les Guinéens à l’apaisement et à la retenue.

« La rue ne règle pas les problèmes, la rue ne donne pas la solution, elle ne donne pas le résultat à une élection… Pourquoi la rue ? Est-ce-que la victoire se trouve dans la rue ? Ils (opposants) doivent se calmer. Aller vers les institutions, la loi et c’est ça une vraie République », a-t-il conseillé hier vendredi 06 novembre dans l’émission  » On refait le monde  » de Djoma Média.

Selon lui, en Guinée la démocratie est en construction. « Le président Lansana Conté est celui qui a dit : « nous allons faire un Etat de droit et une démocratie représentative ». Nous sommes dans ça. On ne s’en sortira pas comme ça rapidement, être les meilleurs rapidement. Il va falloir que nous conjuguions nos efforts, que nous réfléchissions sur notre démocratie elle-même… Même aux États-Unis on parle de déficit de confiance. Il faut qu’on respecte nos institutions, qu’on apprenne à respecter les lois. En respectant nos lois, on se respecte nous-même. En nous respectant nous-même, on aura donné de la valeur à notre démocratie et à notre pays. Mais pour ça, il faut la paix. Nous devons nous réinventer pour que la démocratie dans notre pays soit une réalité », a lancé le ministre d’État sous le régime Conté.

Comments are closed.