Passation de service à la RTG : le Directeur général  Sékouba Savané appelle à l’union sacrée de tous !

Le Directeur général de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne appelle le  personnel à plus d’union dans le travail. Dans un discours à l’occasion de la cérémonie de passation de service entre les responsables sortants et entrants de la RTG, Sékouba Savané, toujours fidèle à ses idéaux de rassemblement, a demandé aux uns et aux autres de conjuguer les initiatives en vue de « rendre plus fort ce medias d’Etat » qui ne cesse d’accroitre son audimat à travers des programmes riches et variés.

Ci-dessous un extrait de son discours.

« Aujourd’hui, il n’est pas question de célébrer de vainqueurs à coté des vaincus. Car dans notre personnel, il n’ya a ni vainqueurs, ni vaincus. Ni plus méritants, ni moins méritants. Ceux qui sont nommés et qui doivent prendre fonction ce matin et demain doivent tout faire pour mériter la confiance des autorités, tout en ayant constamment conscience de la responsabilité qui est désormais la leur de participer à l’animation d’un media de service public. Et pour cela, les nouveaux promus doivent avoir une véritable osmose sans laquelle aucun succès n’est possible. Aux cadres qui ont été déplacés ou en attente de positionnement, je dois dire que ces changements ne doivent pas être perçus comme une défaite. Bien au contraire, il doit plutôt s’agir de l’invitation à un nouveau challenge. Une opportunité d’affirmer d’autres savoir-faire pour le bien de notre maison commune qu’est la RTG. Quant à ceux qui sont confirmés, nous les invitons à garder la tête froide comme ils l’ont toujours fait à leurs postes. Pour le personnel en général, le défi est si grand que nous devons nous inscrire dans une dynamique d’équipe aussi de quête quotidienne d’innovations pour arriver au renouveau tant souhaité. Après la mise en place de cette nouvelle équipe, la Direction générale engagera tout le personnel de la RTG à un nouveau départ fondé sur le respect absolu des normes d’une veritable administration. Toute chose qui nous permettrait de professionnaliser nos rapports de travail et de prendre soins de nos équipements. D’où ce plaidoyer au gouvernement pour qu’il renforce sans cesse nos capacités à la fois humaines et technologiques. Il n’est en effet un secret pour personne que le monde des medias enregistre de nos jours des mutations à la fois accélérées et profondes. Nous obligeant du coup à demeurer vigilants ».

Abdoulaye Bouka Barry

Comments are closed.