0

Après sa rencontre avec l’ambassadeur de la paix en Guinée El Hadj Djeriba Diaby ce mardi, les membres de la Synergie des Organisations de la Société pour la Prévention des Conflits et leur Gestion (SYN.CE.RE) ont été reçus dans la matinée de ce jeudi 27 janvier 2021 par le Chef de fil de l’opposition guinéenne Mamadou Sylla. Objectif, expliquer à ce dernier leur ambition de ramener les acteurs sociopolitiques autour de la table du dialogue.

Devant le cabinet du chef de fil de l’opposition, Abdoul Sacko coordinateur général de la synergie,  a fait savoir  que « l’objectif est tout d’abord de  saluer le chef de file de l’opposition par rapport à son engagement  pour la décrispation du climat sociopolitique guinéen. Deuxièmement, c’est de lui manifester la volonté qu’anime la société civile guinéenne. Une volonté qui consiste à  mutualiser les efforts afin de nous engager dans une dynamique collégiale et aborder tout ce qui est problématique autour du dialogue aujourd’hui en Guinée .Enfin, c’est de recueillir auprès de lui des informations, ses impressions compte tenu de son expérience dans la gestion des crises. Des outils  qui vont nous permettre d’avoir un cahier citoyen par rapport à la situation dans notre pays », a-t-il précisé

De son côté, le chef de fil de l’opposition  Mamadou Sylla se dit satisfait de la démarche de cette plateforme et s’engage à être à leurs côtés pour la promotion de la paix et la quiétude sociale.

« Je trouve votre démarche très bonne. La question du dialogue et de la concertation nous manque beaucoup en Guinée. Déjà, depuis trois semaines mon équipe et moi, nous sommes   sur le terrain pour rapprocher les uns et les autres autour du dialogue. Comme pour vous dire que nous serons à vos côtés car nous voulons tous la paix pour notre pays.Sans cette paix il n’y a pas de développement. À notre tour, nous vous demandons de nous accompagner avec vos différentes expériences dans la résolution des conflits étant des acteurs de la société civile. Nous sommes et nous serons à vos côtés cela sans condition », s’est engagé le Président du parti  Union Démocratique de Guinée (UDG).

Abdoulaye Bouka Barry

Justice : Foninké Manguè (FNDC) condamné à 11 mois d’emprisonnement ferme

Previous article

Guinée : les responsables du programme WURI reçus à la primature

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.