0

À la signature des contrats de performance économique et de doublement des recettes de l’Etat en deux ans par les ministres de l’Economie et des finances et du Budget, le Chef de l’Etat, Prof. Alpha CONDE a souligné l’attitude des cadres du pays qui freinent la bonne marche de l’administration. A-t-on appris dans le journal télévisé de la RTG.

Dans son intervention, le Président de la République n’a pas manqué de fustiger l’attitude de certains cadres de l’administration publique tout en déplorant le  temps que prend un travail dans un département guinéen qui, selon lui, prend moins de temps dans un autre pays. C’est pourquoi, les contrats de performances sont mis en place.

Les cadres ont pris de très mauvaises habitudes. Ils ne viennent pas à l’heure et quand ils viennent ils ne foutent rien… Quelque chose qu’on peut faire en un jour dans un autre pays, on met trois à quatre jours ou une semaine pour le faire ici. Tout cela est fini. Il faut que cela soit clair pour tout le monde. Les contrats de performances sont faits pour cela. Et tous les trois mois, on va vérifier. En ce qui concerne les régies, on va vérifier, ça sera des contrôles inopinés. Nous allons aussi expliquer aux populations leurs droits. Parce que très souvent quand elles viennent pour avoir des documents auxquels elles ont droit, on leur demande de payer. On va mettre une structure en place qui va permettre aux populations de se plaindre contre ces cadres qui leur demandent de payer. Aussi, certains inspecteurs, quand ils vont faire les inspections, se mettent d’accord avec celui qui est inspecté. Tout cela est fini parce que les inspecteurs seront surveillésNous allons mettre en place une structure que vous ne connaîtrez pas, mais qui me permettra de savoir exactement qui a demandé quelque chose à quelqu’un. Et nous allons largement expliquer à la population ses droits. Les choses auxquelles ils ont droit et qu’on leur demande de payer.

Pour sa part, le Ministre du Budget a au nom de ses collègues réitéré son engagement à œuvrer dans le sens des objectifs fixés.

Je suis d’accord avec vous et je vous ai dit ici la dernière fois que si ce n’est pas fait, monsieur le Président, prenez toutes les sanctions que vous voulez prendre nous sommes engagés moralement, physiquement et financièrement pour accompagner vos objectifs

S’est ainsi engagé Ismaël Dioubaté.

Au Ministre Mamadi CAMARA de clore « Nous avons de toute façon à l’idée d’appliquer votre politique en matière économique et financière. Et nous mettrons tout en œuvre pour relever ce défi… »

Abdoulaye Barry

Guinée : vers l’installation  d’un complexe industriel pour la production des lubrifiants

Previous article

Lutte contre Ebola: « On est à vos côtés dans la chaîne d’urgence», s’engage l’ambassadeur de France en Guinée Marc Fonbaustier

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.