0

Après plusieurs  consultations auprès des différentes couches sociale et politique autour de la problématique du dialogue inclusif en Guinée, les membres de la Synergie des Organisations de la Société Civile pour la Prévention des Conflits Électoraux et leur Gestion en Guinée (SYN.CE.RE)  ont présenté  les résultats des constats et des propositions citoyennes sur la problématique du dialogue inclusif en Guinée.

C’était en faveur d’un atelier  organisé ce mardi 23 Février 2021 dans un réceptif hôtelier de la place. Selon Abdoul Sacko, coordinateur général de l’unité technique de la synergie SYN.CE.RE devant les acteurs politiques et sociaux venus pour la circonstance.

Cet atelier est organiser dans l’objectif d’analyser et de faire la synthèse des résultats issus des consultations avec les différents acteurs de la vie nationale, ainsi que les différentes recommandations sur le contentieux électoral faites par les organisations membres et partenaires de la synergie lors de la dernière élection présidentielle du 18 octobre 2020, en vue d’une meilleure appréhension des facteurs de conflits pour baliser les jalons d’un dialogue inclusif inter guinéens sur le contentieux électoral et la récurrence des crises

Plus loin,  il ajoute  que cette rencontre vise aussi à :

Mettre les acteurs politiques, sociaux au même niveau d’informations  pour que les différentes entités socioprofessionnelles du pays puissent se constituer en un groupe de plaidoyer national autour de la problématique du dialogue pour aborder à  court terme dans le premier trimestre de 2021 toutes les crises ou les violences qui ont été relatives aux dernières élections et a moins termes aborder certains aspects d’ordre administratif, politique et social. Qu’ils puissent passer au peigne fin le décret  salutaire du Président qui institue un cadre permanent du dialogue en alimentant ce cadre par des propositions issues de la perception des guinéens. Des propositions issues des constats des guinéens et des attentes des guinéens.

De son côté, Mountaga Sylla représentant résidant de la fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) partenaire technique du projet est revenu sur les résultats attendus.

Nous voulons à travers ce projet produire un cahier citoyen de constats et de propositions sur la problématique du dialogue inclusif inter-guinéen. Que ce cahier qui sera produit  par la synergie donne des pistes à la relance du dialogue inclusif.

A rappeler que cet atelier de présentations des constats et des propositions citoyennes sur la problématique du dialogue inclusif en Guinée issus du projet de renforcement de capacités et de responsabilisation des acteurs électoraux en prévention et en gestion des conflits électoraux (EDR) est financé par l’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).

Abdoulaye Bouka Barry

Littérature : vers la dédicace du livre ‘’injustices’’ du jeune écrivain Mamadou Dian Kanté

Previous article

“Gouverner Autrement”: le président Alpha CONDÉ contre le népotisme dans l’administration publique

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.