0

La mise en place du cadre permanent de concertation par le Président de la République le professeur Alpha Condé réjouit à juste titre certaines organisations de la société civile guinéenne. C’est le cas de la Coalition des Femmes de Guinée pour la Paix qui, dans une déclaration rendue publique ce jeudi 25 Février 2021 à travers une conférence de presse, a formulé des recommandations aux différents acteurs impliqués dans la promotion du dialogue et de la quiétude sociale.

« Notre pays est actuellement marqué par des séries de crises socio-économiques. Notamment, la crise sanitaire du Covid-19 à laquelle vient de s’ajouter l’épidémie Ebola. C’est pourquoi, la Coalition des femmes de Guinée pour la paix recommande aux acteurs sociopolitiques :le respect des droits humains en toutes circonstances ;la restauration de la confiance entre les différentes institutions , les acteurs politiques, la société civile, le gouvernement et la population ;la création des mesures d’accompagnements pour les victimes de déguerpissement leur permettant de consolider leurs activités économiques ;la poursuite des politiques de résilience et la sensibilisation de la population sur les mesures barrières relatives à la protection contre le virus à Covid-19 et Ebola en impliquant les organisations de la société civile particulièrement celles des femmes ;l’instauration d’un dialogue franc et sincère entre les acteurs politiques », a t’elle formulé à l’endroit des acteurs sociopolitiques de la Guinée.

Pour terminer, elle invite la population à l’union car pour elle, « la paix et le développement harmonieux de notre pays ne sauraient être effectifs sans la participation de tous et de toutes ».

Abdoulaye Barry

 

Paix et quiétude sociale : l’honorable Sékou Kouressy invite les guinéens à plus de tolérance

Previous article

Education: l’ambassadeur de France en Guinée reçu par le Ministre Bano BARRY

Next article

You may also like

More in Société

Comments

Comments are closed.