0

Réélu à la tête de la Guinée pour un troisième mandat (après avoir modifié la constitution, qui limitait le pouvoir à deux mandats), le président Alpha Condé accentue la répression à l’encontre de ses opposants. Bilan : plus de 200 personnes ont été tuées par les Forces de défense et de sécurité (FDS) depuis 2010.

Sébastien Nadot, député de la Haute Garonne et membre de la commission des affaires étrangères à l’assemblée nationale française, suit de près la situation en Guinée. Il a accepté notre invitation et a répondu aux questions de Mamadou Bah.

Les technologies éducatives, pour améliorer la qualité de l’enseignement en Guinée (Tribune)

Previous article

CAN 2025 en Guinée : le ministre Bantama Sow en tournée dans la sous-région

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.