0

Les technologies éducatives sont un ensemble des connaissances, d’applications et des dispositifs qui permettent l’application d’outils technologiques dans le domaine de l’éducation. En d’autres termes, il s’agit de résoudre les problèmes éducatifs par l’utilisation des technologies de l’information. Elles peuvent être considérées soit comme une science design, soit comme un ensemble de différents intérêts de recherche traitant des questions fondamentales de l’apprentissage, de l’enseignement et de l’organisation sociale.

Lorsqu’on évoque la question de l’usage des technologies éducatives, on remarque qu’elle est très fréquemment abordée par les jeunes sous l’angle de l’impact des technologies sur l’organisation de leur quotidienneté. Ils sont toujours en ligne et concentrés sur les réseaux sociaux (Facebook, tiktok, instagramme, messenger, watchapp….) alors que plusieurs d’entre eux les utilisent pour s’informer et se former. Si le taux de connectivité est plus élevé dans les pays du Nord : Islande 96,62%, Norvège 93,4 ; en Afrique il est de 15% (selon Guy Zibi) contre 75% à 80% en Europe et en Guinée il était de 37% en 2018.

De nos jours la quasi-totalité des enseignants et apprenants (élèves, étudiants) en Guinée disposent d’un smartphone et se connecte sur internet. Voilà une opportunité importante à saisir pour réorienter les enseignants et apprenants afin d’utiliser l’internet pour mieux apprendre et enseigner. Avec l’introduction de la connexion 4G et l’installation de la fibre optique, l’accès aux différentes ressources pédagogiques devient plus facile. On peut facilement se former et enseigner grâce l’utilisation des différents outils gratuits et disponibles sur internet.

N’est-il pas le moment de saisir cette opportunité ?

Bien que les Ministères en charge de l’éducation et de la formation soient encore en retard dans l’introduction et l’usage de ces technologies dans les universités, les instituts et les écoles ; les enseignants et les apprenants doivent les utiliser pour faciliter l’apprentissage et améliorer le rendement et le niveau des apprenants.

Comprendre les caractéristiques et le fonctionnement des technologies éducatives

Les caractéristiques des technologies éducatives sur lesquelles la plupart des chercheurs sont presque d’accord :

L’utilisation de la technologie repose sur des principes

Le mot technologie signifie l’application systématique des connaissances scientifiques à des tâches pratiques. Par conséquent, la technologie éducative est basée sur les connaissances théoriques tirées de différentes disciplines (communication, éducation, psychologie, sociologie, philosophie, intelligence artificielle, science informatique, etc.) et sur les connaissances empiriques tirées de la pratique éducative.

La technologie éducative vise à améliorer l’éducation

Elle facilite les processus d’apprentissage et augmente la performance du (des) systèmes(s) éducatif(s) car elle vise l’efficacité et/ou l’efficience.

Au-delà de cette distinction et conformément à la tradition de la recherche, il existe d’autres noms pour la technologie éducative, par exemple :

Éducation numérique (EN) ;

Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain (EIAH) ;

Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) ;

Technologie de l’apprentissage (TA) ;

Formation médiatisée (FM) ;

Enseignement Assisté par Ordinateur (anciennement et associé à l’ingénierie pédagogique) (EAO)…

Les avantages de l’usage des technologies éducatives dans l’éducation

Les avantages des technologies éducatives sont nombreux, on peut citer :

Variété des modalités

L’utilisation d’un projecteur multimédia peut déjà apporter beaucoup au niveau des enseignements. Une étude menée par Rasul, Bukhsh et Batool a montré que les apports audiovisuels rendent le processus d’enseignement et d’apprentissage plus efficace.

Développe des nouvelles compétences

L’usage des outils technologiques auxquels vous recourez doivent être porteurs de sens. Elles doivent aider les apprenants à développer des compétences essentielles telles que la résolution des problèmes et le travail d’équipe.

Améliore la mémorisation

Pour favoriser l’appropriation des connaissances, on doit utiliser les caractéristiques de l’apprentissage mixte en « fusionnant le meilleur des deux mondes », en combinant les avantages de la technologie avec l’enseignement en face-à-face. Il invite également à introduire le jeu pour augmenter la pratique.

Facilite la motivation des apprenants

La plupart des apprenants n’aiment pas aller à l’école s’ils ont l’impression de perdre leur temps. Lorsque la technologie est permise en classe, les enseignants ont la possibilité de laisser les apprenants travailler à un rythme qui leur convient le mieux sans déranger les autres. Ils peuvent rechercher des informations supplémentaires sur un sujet qu’ils apprennent ce jour-là, jouer à des jeux éducatifs qui renforcent la leçon, ou travailler sur du matériel avancé en utilisant un programme comme Zearn.

Facilite la communication entre les enseignants et les parents

Lorsqu’il y a de la technologie dans une salle de classe, les parents et les enseignants ont plus de possibilités de communiquer entre eux. Des applications et des options logicielles permettent aux enseignants de rendre compte instantanément du comportement d’un enfant pour informer les parents en temps réel de ce qui se passe pendant la journée. Il existe des options pour les boîtes de discussion, la messagerie instantanée et d’autres formes de communication.

Favorise l’apprentissage autonome chez les élèves

L’Internet est un trésor d’informations. Pratiquement tout ce que vous avez besoin de savoir peut être trouvé en ligne. Bien qu’il y ait une question de crédibilité de la source et des données fournies, il peut quand même servir des ressources pédagogiques aux apprenants et enseignants. Même sans l’aide des parents et des enseignants, les apprenants peuvent simplement consulter leurs leçons en ligne. Il faut juste savoir comment chercher.

Prépare les apprenants pour l’avenir

Vu la façon dont les progrès technologiques se déroulent, il est évident que l’avenir sera numérique et axé sur la technologie. Si les élèves et les étudiants savent bien utiliser la technologie pour collaborer et communiquer dès maintenant, ils n’auront pas de difficulté à s’intégrer, à concourir et à trouver des emplois dans l’avenir. Le fait d’être familier avec l’utilisation d’au moins une forme de technologie à un jeune âge les aidera à se familiariser avec son utilisation et, éventuellement, à acquérir d’autres compétences nécessaires pour utiliser d’autres dispositifs et procédés novateurs. De nos jours on peut apprendre seule à l’aide des tutoriels disponibles sur l’internet.

Réduis les frais de scolarité

Les frais de scolarité diminueront également lorsque l’apprentissage se fait en ligne, plutôt qu’en classe. En éliminant les facteurs qui contribuent à l’augmentation des frais de scolarité, comme les factures de services publics et l’allocation de transport des enseignants, le coût global de l’éducation sera inférieur. Avec ça l’État, les enseignants et les parents d’élèves se frotteront les mains.

Encourage le développement de nouvelles méthodes d’enseignement

Plutôt que de passer environ une heure à parler pendant que les apprenants écoutent, ou de leur faire lire un chapitre entier en silence, les enseignants ont maintenant la possibilité d’utiliser des méthodes d’enseignement avancées, comme : les podcasts, les blogs et les médias sociaux. Lorsqu’ils travaillent avec un groupe particulier ou en tête-à-tête, les enseignants peuvent tirer parti des technologies de conférence Web et d’autres outils de communication en ligne.

La technologie présente également des outils universels qui permettent aux enseignants d’éduquer tous les types d’apprenants, y compris ceux qui ont des difficultés ou des besoins spéciaux. Il s’agit notamment de la reconnaissance vocale, du convertisseur texte-parole, du traducteur, du contrôle du volume, du logiciel de prédiction des mots et d’autres technologies d’assistance.

Les inconvénients de la technologie dans l’éducation

Bien que les technologies éducatives disposent beaucoup d’avantages, il y’a aussi des inconvénients qui sont :

Manque d’intérêt pour les études

Parce que tout est maintenant accessible en ligne ou par l’intermédiaire de données sauvegardées dans un ordinateur ou un appareil mobile, les apprenants sont susceptibles de développer des mauvaises habitudes. Certains d’entre eux pensent qu’ils peuvent arrêter l’école parce qu’ils peuvent trouver des réponses et des leçons en ligne. Qui a besoin d’enseignants quand on a Internet et Google.

La perte de niveau

Cela a conduit aux apprenants d’oublier les notions de base (Grammaire, orthographe, conjugaison…) de l’étude. Ils préfèrent se fier aux ordinateurs, aux smartphones et à Internet, plutôt qu’à leurs livres et à l’apport de leurs enseignants. La plupart d’entre eux vont mal orthographier les mots parce qu’ils utilisent souvent des correcteurs orthographiques. Plutôt que de résoudre des équations mathématiques de la façon traditionnelle, ils demanderaient l’aide d’ordinateurs ou chercheraient les réponses directement dans les moteurs de recherche.

Rend les élèves vulnérables aux pièges potentiels

Si l’ordinateur s’avère un outil pédagogique précieux, il peut aussi être source de problèmes. C’est particulièrement vrai pour les apprenants qui n’ont pas les compétences nécessaires pour maximiser les fonctionnalités d’un appareil. Les problèmes techniques et les dysfonctionnements de l’ordinateur peuvent entraîner la perte de devoirs et d’autres documents, ce qui entraîne des niveaux élevés de stress que les apprenants préfèrent ne pas subir.[i]

La liste de quelque outil :

Tableau collaboratif

Moodle

Class Dojo

Pixton

Voice Thread

Socrative

Engrade

Top Hat

Trello

Kahoot

ReadWriteThink

Fini le temps où les seuls outils d’enseignement se limitaient aux livres, au tableau noir ou au tableau blanc, à la craie ou aux marqueurs. Grâce à l’intégration des technologies éducatives, les enseignants peuvent désormais intégrer des images, des vidéos et d’autres graphiques dans leurs cours. Des sites Web, des applications et des programmes particuliers permettront également aux enseignants de varier la façon dont ils donnent des instructions. Cela crée un environnement d’apprentissage passionnant et stimule l’intérêt pour l’éducation en général.

Les technologies sont nombreuses et occupent une place prépondérante dans le milieu scolaire. Les futurs enseignants en sont évidemment bien conscients. Mais, parmi les technologies en vigueur, comment départager celles qui se distingueront réellement des tendances éphémères. Les formations en ligne, les réseaux sociaux, les blogues et la ludification constituent des incontournables pour quiconque s’intéresse à l’éducation en ce début du 21e siècle.

Par Boubacar Bantignel DIALLO

Spécialiste en Technologies éducatives et en Gouvernance et Management public en service au MEN-A

Emprisonnement du journaliste Amadou Djouldé Diallo : Moussa Iboun Conté hausse le ton et demande sa libération

Previous article

Etat de droit et démocratie en Afrique : interview avec le député Sébastien Nadot

Next article

You may also like

More in Chroniques

Comments

Comments are closed.