0

Quelques jours après les violences enregistrées dans la préfecture de Kouroussa, le préfet sort de son silence et donne sa version des faits. Dans une sortie médiatique chez nos confrères du groupe Fréquence Infos Medias (FIM) ce lundi 19 Avril 2021, Souleymane Keita est revenu de long en large sur l’origine des remous qui ont secoué la ville de Camara Laye la semaine dernière.

Contrairement aux affirmations faites par les manifestants qui accusent les autorités administratives de Kouroussa de privilégier certains individus autour d’une mine d’or, le préfet soutient que cette manifestation n’a aucun lien avec le favoritisme.

« Il y’a une société ici du nom de “Fadafing”, qui est rachetée par une nouvelle société. Il y a un émissaire de la notabilité qui est venu me voir et me dire que les gens sont fatigués, de donner le permis de la société aux orpailleurs. Je lui ai dit que je ne peux pas, qu’il il y’a un couloir qui est réservé aux orpailleurs. L’Etat a réservé un couloir aux orpailleurs, là où se fait l’exploitation artisanale de l’or et il y’a une société qui détient un permis délivré par les autorités. Vous ne pouvez pas descendre dans le permis de la société parce que ça c’est consacré, je suis le gardien de cela. Je leur ai dit d’aller dans les couloirs. Ceux qui ne comprennent pas cette question, c’est ceux-là qui sont descendus dans le permis et c’est ce qui a déclenché cette manifestation », précise le préfet chez nos confrères de FIM FM.

Par ailleurs, le préfet Souleymane Keita, accusant les orpailleurs d’être responsables de ces remous, a fait savoir que les violences ont entrainé d’importantes pertes matérielles. «Les gens sont en train de faire une confusion en disant que c’est la jeunesse de Kouroussa qui s’est levée contre la société, non. Ce sont les orpailleurs. Ils sont partis à la base de la société pour mettre tout en ruines, toutes les machines de la société ont reçu un ou plusieurs coups sur les moteurs. Les bureaux et toutes les installations de cette société ont été vandalisées par ces orpailleurs », explique-t-il avant de conclure : « ma résidence a été saccagée devant moi, mais Dieu merci la stabilité est là maintenant.»

Abdoulaye Barry

 

Congo/Tentative de conciliation : Alpha Condé dribble Denis Sassou Nguesso et Umaru Embalo

Previous article

« Je compte sur la franche collaboration de toutes les couches socio-Professionnelles de Dabola », (Gnalen Condé)

Next article

You may also like

More in La Une

Comments

Comments are closed.