0

Cela fait plus de 37 ans (1984 avec la chute de la 1ère République) que les mêmes hommes se partagent tous les postes de décisions en Guinée. Ce sont toujours les mêmes, dans les mêmes services, dans les mêmes Institutions, au mêmes postes de responsabilités, pour reproduire les mêmes Pratiques sans aucun résultat positif pour l’ensemble des populations guinéenne.

S’ils étaient capables de solutionner les maux de Guinée, maux créés par eux avec leurs méthodes et pratiques éculées, la Guinée n’allait pas se retrouver là où elle est aujourd’hui.

37 ans plus tard ce sont les mêmes idées qu’ils nous proposent, les mêmes discours qu’ils nous bassinent à savoir les discours démagogiques, et les mêmes recettes politiques qu’ils nous concoctent. Il est grand temps de neutraliser ce système, qui a érigé le Tribalisme, le népotisme, la corruption et la médiocrité comme mode de gouvernance.

Les autres pays Voisins (Sénégal, Côte d’Ivoire..) voient l’avenir comme opportunité pour leurs libertés, leurs richesses, et chez nous c’est considéré comme l’Incertitude et une menace, pour l’effectivité de nos droits fondamentaux, pour notre cohésion sociale, surtout pour la répartition équitable de notre richesse.

Comme  la datation est Bonne, de 1984 à nos jours 2021, cela fait 37 ans. 37 ans ça donne combien de Promotions des universités Guinéennes ? (37), combien de cadres sans emplois depuis et pourquoi, c’est toujours les mêmes dans les mêmes places pour l’absence de résultat connus par vous tous.

Lecteurs Guinéens, si vous avez conscience de ce constat, je vous invite à nous rejoindre dans le combat contre le système anachronique  responsable du retard Guinée.

GUINÉENS, face à ce système et à cette caste politique, vous pouvez pleurer, vos larmes ne serviront à rien, vous pouvez vous lamenter, aucune lamentation ne vous aidera à vous débarrasser de ce système qui est caractérisé par la violation de nos droits fondamentaux, par l’injustice, l’insécurité et l’impunité, l’unique moyen est l’action collective pour en finir avec les Hommes du système et imposer le stricte des règles démocratiques basées sur le Droit et le respect de nos Libertés Fondamentales. Il est à noter que les pratiques aujourd’hui en cours dans notre pays, sont les mêmes qui étaient de mises en Guinée pendant les régimes éteints avec les mêmes hommes. Les mêmes Personnes étaient nichées plus haut dans les Sphères Administratives et dans les postes de décisions des régimes précédents pour appliquer les mêmes pratiques.

La Devise guinéenne qui est le Travail, Justice, Solidarité, a été remplacée par “On reprend les Mêmes et On recommence avec les Même” en plus que pire dans  injustice, l’impunité et dans la division. La Guinée dans l’éternellement recommencement avec les mêmes méthodes, les mêmes pratiques, les mêmes Hommes du système. Les responsables du retard Guinéen n’ont aucune capacité de Sortir la Guinée là Où elle se trouve par leurs fautes.Changement de Constitution, pour une présidence à vie, les mêmes méthodes managériales des administrations publiques basées sur le clientélisme politique, ethnique. Le despotisme totalitaire érigé en ” Système de Gouvernance ” avec ses corollaires que sont la division des citoyens, la précarité, le népotisme, les privations de libertés publiques et autres crimes politiques. C’est partant de ce constat objectif de certains guinéens qui sont englués dans les contradictions subjectives (ethnies, régionalisme) que nous avons décidé de combattre le système responsable de toutes les misères qui touchent les guinéens de toutes les contrées de Guinée sans discrimination aucune. Le système en Guinée est tenu par une minorité qui profite de toute la Guinée et qui se partage tout ce pays, en décidant de tout, sans aucune consultation. Le Guinéen n’est qu’un observateur extérieur et très lointain, jamais impliqué dans la prise de décision, mais qui subira, in fine, tous les préjudices liés à toutes les prises de décisions. La cerise sur le gâteau on la connaît tous : Les décideurs ne sont responsables de rien, même lorsqu’ils instaurent une pratique d’État de malversations financières, même coupables de crimes économique, même coupables de crimes politiques. 

Pour moi, le changement en Guinée passe d’abord par la refonte des structures administratives du Pays à travers l’établissement d’un nouveau Paradigme, un nouveau modèle, de nouvelles méthodes et Pratiques basées sur la culture du résultat et le respect des principes républicains au nombre desquels, les règles de la loi initiale du Pays. “la Constitution” . 

Le changement en Guinée passera ensuite par des nouvelles ressources humaines, des nouvelles personnes avec des Nouvelles compétences, c’est le nouveau souffle que le Pays a besoin, la nouvelle énergie indispensable à notre Chère Guinée et non la démagogie coutumière.

Pensez y, captifs des méthodes et pratiques éculées en Guinée, vous qui souhaitez le Changement en Guinée.  Si votre Changement, c’est l’inversion et la permutation entre les mêmes Hommes du système, vous avez tout faux. Si c’est chassé Alpha Condé pour garder ses démagogues officiels, vous avez plus que faux et votre Combat est perdu d’avance, puisque recommencement en vue et devant vous.

“L’esclave qui change son maître, ne change pas sa condition d’esclave” 
Venez nous rejoindre pour mettre à cette doxa guinéenne 

Mohamed Sanoussy FADIGA ! Membre du Comité Exécutif du Front Anti Système Guinéen,Porte-Parole du FASG.

La Cédéao suspend le Mali de ses instances (RFI)

Previous article

GUINÉENS / BILLET POUR FUTURS TRIBUNARDS GUINÉENS !

Next article

You may also like

More in Chroniques

Comments

Laisser un commentaire