0

Apres plus de trois (3) mois de consultations auprès des acteurs socio-politiques autour des thématiques   problématique de la paix, de la quiétude sociale et du vivre ensemble en Guinée , la Synergie des organisations de la société civile pour la prévention des conflits électoraux en Guinée (SYN.CE.RE) a présenté le contenu de ses consultations dans un cahier appelé  »cahier citoyen ».

C’était à l’occasion d’un point de presse qu’elle a animé ce jeudi 08 juillet 2021 en présence des représentants du ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté, des représentants de la société et des acteurs de la paix.

Dans son discours d’intervention, Mountaga Sylla parlant des résultats obtenus à travers ces consultations a fait savoir que « pendant cette période postélectorale, l’un des meilleurs résultats de la synergie SYN.CE.RE est l’élaboration et la reproduction du cahier citoyen de constats et propositions réalisés sous l’impulsion du groupe thématique paix et médiation. Cet important document comporte nombreuses propositions intéressantes et constructives sur le nouvel élan à donner à la lutte contre les conflits électoraux et aux nouveaux moyens d’action dont la synergie devrait se voir doter. La synergie Syn.CE.RE est prête à faire plus et mieux pour contribuer efficacement à la prévention et à la résolution des conflits électoraux et à continuer à apporter sa pierre à la construction du dialogue politique et social, pour autant que lui soient données les moyens de son ambition. », a indiqué le représentant résidant d’IFES Guinée.

De son coté, Ismaël Diallo, membre de l’unité technique de coordination de SYN.CE.RE et coordinateur général adjoint du réseau Convergence des jeunes et leaders pour la paix et la Démocratie (COJELPAID), a souligné que la validation de ce cahier citoyen à abouti à la mise en place d’un groupe national de plaidoyers.

« Ce groupe national de plaidoyer est composé à la fois des acteurs de la société civile, des partis politiques et des leaders religieux. Son rôle est d’entreprendre des actions de plaidoyers en vue d’une ouverture du cadre de dialogue inclusif et participatif », a-t-il expliqué.

Pour sa part le représentant du ministère de l’Unité nationale et de la citoyenneté Moussa Loua se dit satisfait de l’élaboration de ce cahier citoyen qui selon lui va permettre à son département de bien mener le combat pour la paix et la quiétude sociale en Guinée. Avant d’engager son département à être auprès de cette synergie pour un accompagnement sans faille.

Au nom de madame la ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté e salue le bon travail qui a été fait par cette synergie. Voir des organisations de la société civile se constituer en synergie pour débattre des questions de paix, de la quiétude sociale et du vivre ensemble entre les guinéens dénote que la Guinée est dans des bonnes mains. Des jeunes qui font de leurs préoccupations la paix est pour nous salutaire. C’est pourquoi, le département de la citoyenneté de par ma voix s’engage à être à coté de cette organisation pour mener ensemble le combat et permettre à la Guinée de continuer à vivre dans cette paix, dans cette quiétude sociale gage de tout développement. Nous allons organiser des séances de formations avec cette synergie autour des questions de la paix et de la quiétude sociale », a rassuré représentant du ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté Moussa Loua.

A rappeler que cette synergie a été mise en place grâce à l’appui technique de la fondation internationale pour les systèmes électoraux dans le cadre du projet BEACON DG (Bâtir des capacités de redevabilité électorale et des normes ordonnées pour la démocratie et la gouvernance et financé par l’USAID.

Abdoulaye  Barry

 

TPI de Mafanco : Ismaël Condé présente ses excuses au Président Alpha Condé

Previous article

Guinée : voici le compte rendu du conseil des ministres

Next article

You may also like

More in Société

Comments

Comments are closed.