0

L’ancien ministre de l’éducation nationale Ibrahima Kalil Konaté dit K² a dans son livre  intitulé ‘’la détention arbitraire d’Alpha Condé’’ publié chez les éditions Harmattan-Guinée rendu responsable le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana principal acteur  de l’arrestation de l’actuel Président guinéen alors opposant au régime de feu General Lansana Conté.

Lisez :

 

« A la fin de campagne, sachant que tous les leaders de l’opposition avaient demandé fermement à la population de refuser les résultats s’il y avait fraude, le gouvernement avait décidé de les mettre  tous en résidence surveillée. En réalité, le Professeur Alpha Condé était celui qui était le plus visé et ils avaient décidé de l’arrêter. Kassory Fofana qui se considérait comme le dauphin, avait fait une OPA (offre publique d’achat) sur l’Etat et l’administration. Il avait tissé une veritable toile d’araignée sur l’appareil d’Etat. Pour lui, le Professeur Alpha Condé restait le seul obstacle à ses ambitions. Aussi, lorsque le Président de la République a demandé à ce qu’il (Alpha Condé) soit mis en résidence surveillée, il (Kassory Fofana) l’en a dissuadé arguant que dés qu’il serait libéré, la Guinée serait envahie et le pouvoir sera renversé. Il disait détenir des preuves irréfutables. Le Président, dont le souhait a toujours été de l’éliminer de la scène politique, mieux de l’éloigner même du pays, lui a donné son feu vert », a témoigné sur la page 35  l’auteur du livre ‘’la détention arbitraire d’Alpha Condé’’  par ailleurs président du Conseil d’administration de la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI ).

Abdoulaye Barry

 

Littérature: deux ouvrages de l’ancien ministre de l’Éducation nationale K² publiés chez la maison d’édition l’Harmattan Guinée

Previous article

Culture : c’est parti pour la cinquième édition du festival des arts de Guinée à Dabola (FESTARGUI)

Next article

You may also like

More in A la Une

Comments

Comments are closed.