0

A une rencontre d’échanges organisée ce mercredi 23 Décembre 2020 par les autorités de la banque centrale pour célébrer les soixante ans de la création de la monnaie guinéenne, le gouverneur de ladite institution Lounceny Nabé à égrener les grandes avancées enregistrées dans le secteur bancaire guinéen.

Selon lui,  depuis l’arrivée au  pouvoir en 2010 du  Président Alpha Condé des grandes réformes ont été obtenues.

« En rapport avec le ministère de l’économie et des finances, nous sommes parvenus à la création d’un compte unique pour transférer les comptes du trésor public logés dans des banques primaires, afin de sécuriser les recettes budgétaires. Sur le plan de la politique monétaire, nous avons obtenu le déplafonnement du montant des dépôts sur les comptes sur livret. Jusqu’à cette date, le dépôt maximum autorisé sur ces comptes était plafonné à GN 20 millions. La relance du centre des risques, par la prise en compte des engagements à partir de GNF 5 millions au lieu de GNF 15 millions. La création du comité de politique monétaire (CPM).La mise en place d’un second guichet de liquidité par appel d’offres, permettant à la banque de se financer. La réactivation des titres de régulation monétaire(…) .L’allongement de la période de constitution des réserves obligatoires de 15 jours à 4 semaines pour libérer plus de liquidités pour le système bancaire. La modification du mode de calcul des réserves obligatoires qui sont constituées désormais en GNF et en devises. L’introduction des facilités pour maintenir le taux d’intérêt de transactions interbancaires dans un corridor de 8,5%(taux de facilité de dépôts) à 16, 5%(taux de facilité de prets)… », a rappeler en substance le Gouverneur Lounceny Nabé.

Présidant cette cérémonie de célébration, le premier ministre chef du gouvernement le Dr Ibrahima Kassory Fofana à dans son intervention saluer la performance des autorités bancaires.

« Je suis très heureux de participer à la célébration des 60 ans d’anniversaires de la création de la monnaie guinéenne. Vous n’êtes pas sans le savoir que depuis l’arrivée du prof Alpha Condé les autorités bancaires ont réalisé des progrès énormes. C’est le cas par exemple, la mise en place d’un data-center qui fait que la compensation est maintenant automatisée. La gestion des titres est dématérialisée. Le paiement des taxes et d’impôts de l’Etat ne se font plus par chèque ou par virement espèce. L’existence d’une salle de destruction des billets car avant cela se faisait sur l’incinération et certains profitaient pour soutirer des billets. La création et l’équipement d’une salle des marchés dans laquelle les transactions peuvent être suivies en temps pour les coûts du franc guinéen vis-à-vis des  devises étrangères, pour les coûts internationaux des matières premières et les coûts internationaux en matière de devises.  Tout ceci a été mis en œuvre ces dix dernières années. Il y a aussi le système de formation du crédit qui fait que les banques et leurs clientèles peuvent bénéficier de la transparence pour que chacun puisse s’engager  dans le contrat qui les lie en toute connaissance de cause. Ces formes-là ont été faites. Voilà pourquoi, je suis très fier de participer à la célébration de cette fête », s’est réjoui le premier ministre chef du gouvernement.

Abdoulaye Bouka Barry

1er mandat de la 4e République : Dieu, le peuple et le Président ! (Tibou Kamara)

Previous article

Diplomatie : les représentants de la société allemande OBERMEYER reçus par le premier ministre Kassory Fofana

Next article

You may also like

More in Actualités

Comments

Comments are closed.