0

Le dialogue prôné par certaines formations politiques de l’opposition pour une sortie crise n’est pas du goût de Cellou Dalein Diallo.

«Accepter Alpha Condé comme président revient à se rendre complices de l’assassinat de la démocratie et de l’État de droit dans notre pays.», a-t-il dit.

Poursuivant, l’ancien chef de file de l’opposition insiste «Accepter Alpha Condé comme président revient à admettre que le pouvoir ne s’obtient dans notre pays que par la ruse et par la force et non dans les urnes. Accepter Alpha Condé comme président revient à renoncer à notre conviction qu’un processus transparent, juste et équitable est le meilleur moyen d’accéder au pouvoir», justifie Cellou Dalein Diallo.

Avec Guinée360

“Les mauvais perdants aux élections ont désormais une icône : Donald Trump”, l’Afrique se moque d’une Amérique donneuse de leçons

Previous article

Urgent : l’ancien ministre , Me Cheikh SAKO, appelé à de nouvelles fonctions auprès des Nations Unies

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.