0

Le Collectif des Retraités du Secteur Privé, Mixte et Parapublic a, dans un mémorandum transmis à notre rédaction dans la matinée de ce jeudi 14 janvier 2021 exprimer ses doléances auprès du Premier Président de la quatrième République le Prof Alpha Condé.

Dans ce mémorandum, le Collectif des Retraités du Secteur Privé, Mixte et Parapublic a par la voix de son porte-parole Aboubacar KABA invité le chef de l’Etat à œuvrer pour l’amélioration de leurs conditions de vie ce  conformément à son slogan ‘’Gouverner autrement’’.  

 « Le Collectif des Retraités du Secteur Privé, Mixte et Parapublic immatriculés à la CNSS souhaite avec la Nouvelle ère qui commence avec le slogan ‘’Gouverner Autrement’’ auprès du Président de la République de porter, un œil attentif sur les conditions misérables des personnes âgées en général et particulièrement les vieux travailleurs qui ont servi le pays avec sacrifice et abnégation quand ils étaient actifs. Le Collectif sollicite auprès du Président de la République de rehausser les montants des pensions à hauteur de 2.700.000 FG au minimum et payés mensuellement au plus tard les 25 du mois en cours », a-t-il sollicité auprès du Président Alpha Condé.

Et d’ajouter, « nous sollicitons davantage, la construction d’une Maison des Retraités en faveur des vieux travailleurs dans chaque chef-lieu de Région serait la bienvenue et surtout une aubaine pour ces vieux fourneaux de se congratuler et se raconter les souvenirs des bons vieux temps tout en se connectant aux réseaux sociaux de l’Internet. », a soutenu le porte-parole du Collectif des Retraités du Secteur Privé, Mixte et Parapublic immatriculés à la CNSS.

A rappeler que le Président de la République le Prof Alpha Condé a dans un décret numéro D/2017/042/PRG/SSG du  17 Février 2017 rehaussé à hauteur du salaire minimum interprofessionnel garanti (quatre cent quarante mille francs guinéens (440.000GNF) en faveur des faibles pensions. Un décret qui tarde encore à être exécuté par le Directeur Général de la Caisse  Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS).

Ousmane Bangoura

TPI de Mafanco: l’affaire Fonikè Menguè à nouveau renvoyée au 28 janvier prochain

Previous article

Hydrocarbures : le ministre Diakaria Koulibaly signe un accord avec la Direction du projet Simandou

Next article

You may also like

More in Actualités

Comments

Comments are closed.