0

Le président du parti UDD, a dénoncé ce lundi 4 mai 2020, la transformation du camp militaire de Soronkoni, en lieu de détention des militants politiques et de la société civile.

Pour Bah Oury, cette façon de faire, relève d’une dérive répressive très grave.

« Le camp militaire de Soronkoni est transformé en lieu de détention extra-judiciaire de détenus à caractère politique. Plus de 40 activistes politiques et de la société civile de Guinée- Forestière y sont transférés. C’est une dérive répressive très grave. Avons-nous oublié le passé ? », écrit Bah Oury sur son compte twitter.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, plusieurs partisans du FNDC, ont été abandonnés près de Conakry, après avoir été libérés de ce camp militaire

 

Al Hassan DJIGUE

Labé : deux jeunes périssent dans la carrière de sable à Hakkou Thiandhy

Previous article

Circulation des véhicules de transport de marchandises au départ de Conakry vers l’intérieur : le Gouvernement annonce de nouvelles dispositions

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.