0

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn Sidy Souleymane Ndiaye vient de livrer son réquisitoire dans le procès des huit membres du FNDC poursuivis pour  » manoeuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles à l’ordre public (article 561 du code pénal) .

Si, d’une part, le représentant du ministère public a demandé au tribunal de renvoyer le nommé Mamadou Sanoh des fins de la poursuite pour délit non constitué, il a d’autre part demandé la condamnation de chacun des sept autres à cinq ans d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens.
Le procureur a souligné que Mamadou Sanoh n’était pas à la réunion où Abdourahamane Sano, Alpha Soumah dit Bil de Sam, Mamadou Bobo Bah, Ibrahima Diallo, Baïlo Barry, Sekou Koundouno et Abdoulaye Oumou Sow ont été  » interpellés ». Pour le procureur, les membres du FNDC n’étaient pas fondés à se réunir pour discuter ou planifier leur stratégie de manifestation.  » C’est tout logiquement qu’on les a arrêtés pour les empêcher de tenir leur mouvement le 14 octobre « , a-t-il dit.
Sidy Souleymane Ndiaye a alors félicité la police judiciaire qui a permis  » d’entraver le potentiel dangereux de ces prévenus ». Pour lui, leur  » comportement est attentatoire à l’ordre public  » et leurs propos tenus dans leur déclaration appelant à la manifestation sont  » insidieux, gravissimes et dangereux « … Il  n’a d’ailleurs pas manqué de qualificatif ( parfois superlatif ) pour prouver  » la culpabilité  » des prévenus.
 » Ils ont empêché la tranquillité publique… Nous ministère public, nous ne pouvons pas l’accepter  « , a-t-il réitéré, estimant que l’imminence et l’intensité du trouble sont bien établies.

De Mandela à Bokassa, le masque est tombé (Tribune)

Previous article

Guinée : Mariame Diallo menacée puis recherchée par les gendarmes suite à la fuite de son amie Aminata Diakité coordinatrice du FNDC de Bouka-kankama

Next article

You may also like

More in A la Une

Comments

Comments are closed.