0

Qui disait que le Président démocratiquement élu de la Guinée, Son Excellence El Hadj Cellou Dalein, serait en position de faiblesse après la forfaiture d’Alpha? À en croire un diplomate accrédité à Conakry, le Président Cellou Dalein n’aura jamais été aussi en pôle position face à Alpha Condé, après que ce dernier ait usé du forcing pour tenter de confisquer le fauteuil présidentiel. Pour s’enconvaincre, suivez cette confidence dudit diplomate

Citation : « Alpha a confisqué le pouvoir. Mais, il est véritablement isolé et bloqué de toutes parts, à traverslemonde. Aucun investisseur sérieux ne pointera le nez en Guinée tant que cette crise postélectorale n’est pas résolue. D’aucuns estiment, à tort et à travers, que Cellou Dalein a perdu la partie. Loin s’en faut. Par contre, il doit résister au chantage et à la pression. Tous ces cadres et militants qui sont emprisonnés le sont juste pour qu’il cède, en reconnaissant la victoire controversée d’Alpha et /ou accepter certains portefeuilles ministériels, afin de légitimer la présidence d’Alpha.

Le retard qu’accuse Alpha pour la formation de son gouvernement s’explique par le fait qu’il tente de copier les exemples ivoirien et burkinabé, en nommant des opposants dans son gouvernement, histoire d’apaiser le climat. Des opposants figurent déjà sur sa nouvelle liste. Mais, il estime que ces derniers ne pèsent pas beaucoup dans la balance. Il subit une pression de l’Union Africaine, de la CEDEAO et de la Communauté internationale, afin qu’il mette en place une équipe de large ouverture. Les moyens de pression utilisés pour tenter d’influencer Cellou Dalein ont fait un effet boomerang. C’est plutôt Alpha qui est actuellement dans la merde. Il pensait que Cellou Dalein allait se faire vendre à vil prix pour négocier la libération de ses responsables emprisonnés. Cette option tarde à produire les effets escomptés.

De l’autre côté, il veut également récompenser beaucoup de cadres de son parti et/ou de la Haute-Guinée. Cela lui triture les méninges, puisqu’ayant assez de dettes morales envers nombre de ministres de l’actuelle équipe gouvernementale. C’est là le sens de sa discrétion exceptionnelle sur les noms de ses futurs collaborateurs. Pour l’instant, tout ce qui se raconte ne relève que des spéculations. Personne ne peut dire avec exactitude les noms des futurs collaborateurs d’Alpha. Il est totalement discret là-dessus.

La démission du gouvernement de Kassory n’est actée que lorsque celle-ci est acceptée par Alpha Condé. Pour l’instant, tel n’est pas le cas, puisqu’Alpha Condé veut faire des omelettes sans casser des œufs. Il attend de voir si Cellou cédera, en acceptant le partage du pouvoir. Il est même prêt à dissoudre l’Assemblée nationale pour que celle-ci soit représentative, via l’entrée du parti de Cellou à l’hémicycle. C’est la panique totale. La clé de la conduite de la Nation est actuellement entre les mains de Cellou, qui est désormais dans une posture de faiseur de rois, nonobstant l’incarcération de certains de ses cadres. Attendons de voir les prochaines heures, qui contraindront Alpha à cesser d’être dubitatif ». Fin de citation. Sans commentaire !

Mandian SIDIBE

Journaliste Exilé en France

Guinée : ce qu’il faut comprendre de l’affaire Beny Steinmetz

Previous article

Croissance économique en 2021 : la Guinée (6è) parmi les champions africains selon la Banque mondiale

Next article

You may also like

More in A la Une

Comments

Comments are closed.