0

Le Ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Camara ne siégera pas à l’assemblée nationale. Comme Bah Ousmane et éventuellement Aboubacar Sylla, ainsi que Mouctar Diallo, il a fait le choix de continuer l’aventure au sein de l’appareil exécutif de l’Etat. Il évoque une incompatibilité de ses fonctions ministérielles à celle parlementaire.

A la fois Ministre d’Etat, Conseiller spécial du Chef de l’Etat, Ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Camara était aussi candidat à la députation uninominale de Dinguiraye. Il a été élu sous la bannière du RPG arc-en-ciel, à l’issue du double scrutin tenu le 22 mars 2020. Sa démission a été transmise au nouvel occupant du perchoir ce lundi 27 avril.

Dans son courrier, le ministre aux multiples casquettes motive son choix en peu de mots.

L’éminence grise du Chef de l’Etat cède son siège, à son suppléant, du nom de Elhadj Baïla Ly, qui a conduit la campagne à ses côtés.

Ci-dessou, la lettre de démission :

Covid-19 : Le Doyen Souleymane Diallo, PDG du Groupe Lynx-Lance testé positif

Previous article

Mort des détenus à la Maison centrale : « c’est prématuré et hasardeux de conclure à une pandémie », soutient la Justice

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.