0

L’absence des partis ténors de l’opposition guinéenne à l’Assemblée nationale gêne l’ancien ministre de la Culture et du Patrimoine historique. Pour Siaka Barry, député du Mouvement populaire démocratique de Guinée (MPDG), la réintégration de l’UFDG et de l’UFR au sein du parlement, pourrait favoriser « la paix et l’unité nationale » dans le pays.

« Je pense que pour la paix, l’unité nationale, la cohésion sociale, le président doit prendre sa responsabilité et son courage à deux mains pour revoir ce parlement, le dissoudre et faire entrer ses frères de l’opposition », a-t-il suggéré, avant d’indiquer : « qu’n Cellou Dalein Diallo de l’UFDG en dehors du parlement, un Sidya Touré et l’UFR en dehors du parlement c’est presque comme si nous avions 41% des Guinéens en dehors de la prise des décisions au niveau législatif », a fait remarquer l’ancien ministre des sports dans l’émission ‘’Les grandes gueules’’ de la radio Espace Fm, hier lundi.

Médias: le syndicat démissionnaire Sidy Diallo passe la main à Diaraye Guirassy

Previous article

Des opposants déférés à la maison centrale: «Nous avons beaucoup d’espoir, la montagne va accoucher d’une souris», dixit Me Béa

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.