0

La dernière présentation de livres par la maison d’édition Harmattan-Guinée au compte de l’année 2020 s’est terminée par la dédicace de deux livres de l’écrivain congolais Ninos E. Ngouama.

Intitulés  « le rêve d’un autodidacte » et « Jamais prisonnier d’opinions », cette cérémonie de dédicace qui s’est déroulée le mercredi 30 Décembre en présence de la communauté congolaise résidant en Guinée a été une occasion pour l’auteur d’expliquer aux acteurs du monde littéraires les messages contenus dans ses deux livres.

Selon lui, le premier livre intitulé, ‘’le rêve d’un autodidacte’’ est un livre qui « comprend 219 pages et 13 chapitres. Ce livre fait t une invitation à croire que tout commence par un rêve. Mais c’est aussi comme dans un rêve. La vie, il faut simplement prendre le départ à partir de là où la vie vous a déposé. Beaucoup cherchent trop de condition pour émerger. Mais nous sommes dans un continent riche et surtout la Guinée est très riche remplie d’opportunités. C’est aussi un roman qui encourage les gens à avoir un rêve, mais un rêve avec des stratégies parce que un  rêve sans stratégie, c’est comme si vous  dîner avec les morts», a-t-il expliqué l’auteur.

                                                                                                 

Et d’ajouter,  le second livre ‘’Jamais prisonnier d’opinions’’ est un livre  composé de 139 pages. Ce livre est aussi  une invitation à savoir que chaque être humain marque son passage en donnant son opinion. Il invite  aussi à penser qu’il est temps que les Africains sortent des prisons. Parce qu’il y a des pays qui ressemblent à des prisons, il y a des villes qui ressemblent à des prisons parce qu’on interdit aux citoyens de s’exprimer. Il y’a aussi des médias qui souffrent, qui sont emprisonnés par ce que tout leur est dicté. Alors ce livre invite à libérer la parole. C’est une invitation aux citoyens du monde à croire que l’homme est créé libre et il doit s’affirmer en toute liberté car même la prison ne nous rendra jamais prisonnier ».

La maison d’édition Harmattan-Guinée par la voix de son Directeur général Sansy Kaba Diakité, après avoir lu quelques pages du roman dit avoir détecté quelques erreurs et s’engage à les rectifier,  mais aussi contribuer à davantage vulgariser ces deux ouvrages.

« Ce soir, nous étions dans un schéma de diffusion. Nous avons trouvé l’opportunité de présenter ces deux ouvrages à la Guinée. Mais, il s’est trouvé par coïncidence que cet auteur parle de notre capitale qui a été en 2017 la Capitale mondiale du livre. J’ai pris l’engagement que le livre sera réédité par les éditions Harmattan-Guinée pour être disponible un peu partout. Il s’agit du premier, « le livre d’un d’autodidacte », a promis Sansy Kaba Diakité.

Binta Diallo

Nouvel an: Voici le discours du Président de l’UFDG

Previous article

Littérature : Mamadou Aliou Sow fait la dédicace de son tout premier ouvrage(  Le Pardon)

Next article

You may also like

More in Actualités

Comments

Comments are closed.