0

Le verdict est tombé ce lundi 04 février 2019 au tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la mairie de Ratoma. Le capitaine Kaly Diallo, poursuivi pour l’assassinat de Thierno Hamidou Diallo lors d’une manifestation de l’opposition, a été reconnu coupable et condamné à 10 ans de réclusion criminelle. La défense a relevé appel, dénonçant une affaire « mal jugée », rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Le capitaine Kaly a été condamné ce lundi, par le tribunal criminel de Dixinn, à 10 ans de réclusion criminelle et au payement d’un montant de 50 millions de francs guinéens à la partie civile à titre de dommages et intérêts. Le tribunal a aussi ordonné la confiscation des objets placés sous scellés en date du 26 août 2016.

Pour rappel, le capitaine Kaly Diallo, officier de police, était poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Des faits qui se sont produits le 16 août 2016 lorsque Thierno Hamidou Diallo a été tué par balle à Bambéto, dans la commune de Ratoma, à l’occasion d’une marche de l’opposition républicaine.

Peu après, c’est le capitale Kaly Diallo qui avait été mis aux arrêts et placé sous mandat, le 25 août 2016. Mais, au fil des débats, des sérieux doutes ont été émis sur la culpabilité de cet agent, considéré par certains comme la deuxième victime de ce crime…

Lire la suite

“En 2020, Monsieur Alpha Condé, vous ne serez candidat à rien en Guinée, encore moins à l’élection présidentielle” (Tribune)

Previous article

TPI Kaloum : le procès FSG contre Mathurin Bangoura renvoyé au 18 février

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Laisser un commentaire