0

L’avocat défenseur des militants du Front National pour la défense de la constitution FNDC, était dans les locaux de la prison centrale de Kankan, ce vendredi 8 mai 2020. Il s’est entretenu avec les 42 militants du front, y compris Fassou Gomou et Cécé Loua, qui à l’exception de ce dernier venu de Conakry, ont été arrêtés à N’zérékoré au lendemain des évènements très meurtriers qui ont été enregistrés dans ladite localité, le jour du double scrutin très contesté du 22 mars dernier.

C’est donc après, près de deux mois de détention sans procès, qu’ils ont été récemment tous transférés à Kankan.

Au sortir de sa visite, le métronome du pool d’avocats du FNDC, nous a accordé un long entretien dans lequel, il  nous confie que, ces clients jugent leurs conditions de détention à Kankan « humaines ».

Ensuite, l’avocat dénonce leur longue détention et condition de transfert. Me Salifou Béavogui à cœur ouvert s’est confié à nos confrères de Guinéenews©, concernant cette énième affaire politico-juridique ciblant des membres du FNDC !

Nous vous vous proposons de suivre l’intégralité de cet entretien en Vidéo

 

Horoya champion de Guinée: « ça fait toujours plaisir, même si nous regrettons la situation » (SG)

Previous article

FNDC-Guinée : « Le rapport du think thank américain est objectif et responsable »

Next article

You may also like

More in Politique

Comments

Comments are closed.