0

Cinq jours après le décès de Roger Bamba, l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) sort de son silence et se prononce sur cette affaire qui a fait tant de réaction sur le plan national qu’international.

Invité chez nos confrères de la radio Espace Fm ce lundi 21 Décembre 2020 dans l’émission les Grandes-Gueules,  l’organe en charge des questions des droits humains en Guinée par la voix de son Président Alya Diaby a donner sa version qui selon lui n’est pas de n’est pas de dire qui a raison.

Lisez :

 « Ce que je peux vous dire, c’est qu’il faut traiter la question avec lucidité. Ceci dit, sur le cas spécial, le dernier cas, le cas de monsieur Bamba puisque c’est de ça qu’il est question, il y’a l’opinion d’une synthèse qui dit que c’est une ‘’surose’’ de foie, et il y’a une opinion qui considère qu’il y’a empoisonnement. Notre position n’est pas de dire qui a raison, à mon avis il y’a des éléments à vérifier. La première, est ce que l’intéressé a ‘’surose’’, ensuite est ce qu’il a été arrêté dans le respect des conditions prescrites ? Ceci dit est ce que son arrestation était légale ou illégale ? A partir du moment où il a été placé par un juge d’instruction sous mandat de dépôt, le caractère arbitraire ne se pose plus. Il se trouve également qu’il faut se poser la question est ce qu’il a subi des tortures ou des traitements inhumains pendant sa détention, ces éléments là nous n’avons pas de réponse sur ces points.

Ensuite, il faut s’interroger sur la question de savoir lorsque sa maladie s’est empirée est qu’il a eu des soins d’un médecin à partir de la maison de détention et est-ce que tout de suite il a été référé au centre hospitalier ? Nous avons été informés qu’il a été référé à l’hôpital, alors c’est les médecins qui peuvent nous le dire » a fait savoir Alya Diaby.

Abdoulaye Bouka Barry

Education : le ministre Banoh Barry présent à la CONFEMEN

Previous article

Réconciliation nationale : la CONASOC invite les acteurs à accepter la main tendue du chef de l’Etat

Next article

You may also like

More in Actualités

Comments

Comments are closed.