0

Le procès de l’activiste politique et responsable du Front National pour La Défense de la Constitution (FNDC) Oumar Sylla alias Foniké Manguè s’est ouvert ce lundi au tribunal de première instance de Mafanco.

Dans cette dont le jugement était très attendu, le procureur de la république a requis un an d’emprisonnement à l’encontre de l’accusé qui est poursuivi pour « participation à un attroupement illégal susceptible de troubler l’ordre public. »

À leur tour, les avocats de la défense, à tour de rôle ont tenté de démontrer devant l’audience que leur client est un innocent.

« Nous vous prions Madame la présidente de renvoyer M. Oumar Sylla dit Foniké Manguè à des fins de poursuite pour délit non constitué, renvoyer le ministère public à mieux se pourvoir”, a-t-il plaidé Me Antoine Pépé Lamah.

Pour Me Alseny Aissata Diallo, le procureur ne dispose d’aucune preuve permettant de retenir Foniké Manguè dans les liens de la culpabilité.

Vu le manque criard de preuves fournies par le procureur contre Oumar Sylla dont le comportement est démocratique, je vous prie de le renvoyer purement et simplement à des fins de poursuites

Pour conclure , Me Mohamed Traoré a invité la présidente du tribunal à la relaxe pure et simple d’Oumar Sylla.

« Il n’y a aucune infraction dans cette affairedonc nous demandons de bien vouloir prononcer la relaxe»,a plaidé l’ancien bâtonnier.

Pour le délibéré, l’affaire est renvoyée au jeudi 14 janvier 2021.

Abdourahmane

TPI de Mafanco : Foniké Menguê sera face au juge ce lundi

Previous article

Les violences au Congrès vont hanter Biden sur la scène internationale

Next article

You may also like

More in Actualités

Comments

Comments are closed.