0

Préoccupé pour la paix et la quiétude sociale dans la préfecture de Macenta après les violences enregistrées dans cette localité, le gouverneur de la région administrative de N’zerekoré Mohamed Gharé a, au cours d’une rencontre, invité  la notabilité, les cadres et les ressortissants de cette zone  à faire savoir à leurs enfants l’histoire qui caractérise les préfectures guinéennes. Pour lui, les communautés doivent vivre en paix et dans la quiétude sociale.

Lisez :

« Le patriarche aujourd’hui à Kouroussa ce sont les Keita mais ce ne sont pas les Keita qui ont défriché Kouroussa, ce sont les Traoré depuis des siècles. C’est le cas à Kankan, à N’zérékoré et dans beaucoup d’autres villes. Je connais l’histoire de la Guinée, je connais mon histoire parce que moi qui suis devant vous, je peux citer les prénoms de 14 de mes grands-parents. Demandez à un jeune d’aujourd’hui de citer les prénoms de trois de ses grands-parents, il ne pourra pas. C’est pourquoi je vous invite à approcher vos enfants et leur enseigner l’histoire de notre pays, l’entente qui a existé entre les hommes », a-t-il invité.

Binta Diallo  

 

Alpha Condé est arrivé au Burkina Faso pour prendre part à l’investiture de Roch Kaboré

Previous article

Koundouno à Oyé Guilavogui: « l’individu Oyé Guilavogui, un irréfléchi qui ne mérite point de diriger même une famille»

Next article

You may also like

More in Société

Comments

Comments are closed.